Réalisations

Confidences d’outre-tombe – CCSTI Grenoble

Nous avons développé plusieurs dispositifs interactifs pour la CCSTI de Grenoble dans le cadre d’une exposition sur le squelette qui a ouvert ses portes au Musée Dauphinois en décembre 2014.

Strat’OS

Strat'OS
stratos4

Ce projet se veut simple et intuitif, et constitue une première approche de la fouille archéologique. Sans rechercher une approche très réaliste de la fouille, il s’attache à faire passer quatre notions essentielles qui se résument ainsi :

• Différents niveaux stratigraphiques se superposent, correspondants à différentes époques qui se sont succédées
• Il faut fouiller en suivant entièrement un niveau pour avoir un aperçu global de l’époque : on ne fouille pas forcément à plat
• Creuser, c’est remonter le temps
• La couleur et la texture du sol sont des indices essentiels pour différencier les niveaux stratigraphiques

L’objectif du projet Arché’OS est donc d’aborder ces notions de manière sensible par une maquette physique couplée à la réalité augmentée.

Le dispositif est constitué d’un bac à sable à la surface duquel est projetée une image qui change en fonction de la quantité de sable présente. Une Kinect permet d’analyser la surface du sable et de définir le contenu à projeter.

    • Client : CCSTI Grenoble
    • Projets : Strat’OS, Profil’OS’cope, OS’Can, Rest’OS et Mir’OS
    • Dates : A partir de décembre 2014
    • Expertise : C#, WPF, Unity, Kinect, Ecrans tactiles, Cartes IO, RFID



Vidéo de présentation



Reportage de France 3

Profil’OS’cope

Profil’OS’cope

Après avoir découvert le contexte archéologie du squelette, le visiteur va désormais pouvoir déterminer son profil biologique, c’est à dire son âge, son sexe et sa taille. Pour cela, une grande table tactile évoquant une table d’autopsie a été utilisée. Le visiteur est guidé dans son analyse et doit observer, manipuler, mesurer et comparer des ossements afin de retrouver le profil du squelette.

OS’Can

OS'Can

Le visiteur va découvrir comment 3 pathologies (myélome, tuberculose, syphilis) peuvent affecter le squelette et laisser des traces caractéristiques sur les os. Il va grâce à OS’can pouvoir appliquer virtuellement des pathologies à un squelette sain et observer les effets visibles sur l’os. Il s’agissait donc de créer un dispositif qui permette de sélectionner les 3 pathologies et de visualiser sur un écran des images ou des vidéos aux bons endroits.
Par exemple dans le cas du myélome : le visiteur déplace l’écran sur le crâne et un film montrant un crâne atteint se lance.

Rest’OS

Rest'OS

Le laboratoire Rest’OS permet au visiteur d’identifier l’alimentation d’un individu et de comprendre la composition physique de nos os. Le visiteur place sur la table un échantillon équipé d’une puce RFID qui permet de l’identifier et d’afficher une animation le concernant. Une vitrine à écran vidéo transparent dans laquelle sont placées trois mâchoires permet de découvrir ces dernières à travers une animation qui joue avec la transparence et l’opacité pour les décrire tour à tour.

Mir’OS

Mir'OS

Un squelette 3D à la taille du visiteur suit ses mouvements grâce à une Kinect. Le visiteur a ainsi l’impression d’observer son propre squelette radiographié comme dans un miroir, et peut jouer avec en bougeant.

Gallerie d'images